Petit plaidoyer d’un petit brin de femme à tous les petits brins de femme!

12 jan

IMG_1206

L’idée m’est venue hier pendant mon footing.

Je ne sais pas si cela a déjà été fait. Si c’est du déjà fait, tant mieux, j’en rajoute une couche.

Beaucoup d’entre vous dans la catégorie ‘Humeurs’ ont commencé leurs blogs suite à des déceptions, suite à des évènements douloureux, suite à des problèmes personnels et professionnels.

Je ne suis pas une exception.

J’ai créé mon blog parce que j’avais besoin de plus d’oxygène, de m’aérer l’esprit, de refaire le monde…

Je me suis découvert par la même occasion une véritable passion: l’écriture. J’ai des idées qui me viennent le matin au réveil, le soir au coucher, au décours d’une consultation, lors de mon footing. C’est un besoin. J’ai besoin d’écrire, j’ai besoin de partager. Ne me demander pas pourquoi. Je n’en sais rien. C’est comme ça. Quand je tape, je m’entends vous parler et quand je vous lis, je vous entends me parler. C’est un peu space…

J’insiste sur le fait que je tape à la ligne. Tout est spontané. Je ne passe pas plus que quelques minutes pour un billet court et un peu plus pour un billet un peu plus long comme celui d’aujourd’hui (bien que je déteste les billets longs parce que je n’arrive bien souvent pas à la fin , à moins que le sujet m’intéresse vraiment et que ce soit bien écrit).

Et toc, je sais, je suis comme ça. Je dis ce qui me passe par la tête, mais croyez-moi, ce n’est jamais méchant. C’est juste ce que je constate.

Revenons à mon plaidoyer de ce jour.  Mon plaidoyer est: « Mesdames, faites du sports! »

Bon, là vous vous dites, rien d’exceptionnel.

On nous le répète suffisamment comme cela à la télé, dans les magazines…

Mais vraiment les filles, faites du sports.

Moi, je me suis mise au running. Cela fait un moment que je cherche un sports qui me corresponde.

Jeune, j’ai fait beaucoup mais vraiment beaucoup de natation, genre 4km deux fois par jour, 6 jours sur 7. Cela me faisait un bien fou mais ce n’était pas vraiment mon truc de passer des heures à regarder le fond du bassin. C’était plutôt le truc de mon père…

Puis j’ai essayé les salles de sports et je n’ai pas du tout accrocher. J’avais une salle de sports où les tapis de course donnaient sur un Mac Donald… Super…

Après, j’ai essayé une fois le golf en me disant tiens, c’est ludique…

Et là j’ai découvert le running et je peux vous dire que je kiffe grave. Mais vraiment grave. Cette sensation de liberté. Prendre le temps de regarder autour de soi, la nature, les arbres, l’eau, les gens. Pas dévisager les gens mais juste un petit sourire, un petit bonjour entre deux foulées.

Depuis quelques mois, je pose systématiquement cette question à mes patients: « Faites-vous du sports? » Malheureusement, et sans mentir, dans 90 % des cas, la réponse est: « Non, pas le temps; Non, pas envie; Non, pas la motivation; Non, c’est pas mon truc… » Et j’en passe. Des réponses les unes plus irrecevables que les autres… Et là, je sors mon plaidoyer pour  le sports. On me dit poliment qu’on va essayer…

Il y a de solides études qui montrent que le sports ferait aussi bien, voire mieux que la chimiothérapie, pour éviter la récidive du cancer du sein. Il y a d’autres études sur les autres cancers. Mais l’étude la plus solide porte sur le cancer du sein.

Alors les filles, essayer de vous trouver une activité sportive qui vous plaise. Le plus simple pour commencer (à mon avis) est la course à pied car vous n’avez besoin que d’une paire de running et on peut courir n’importe où et n’importe quand.

Et en ce moment, c’est les soldes! Alors, allez faire un tour au Decathlon de votre quartier et faites-vous plaisir.

C’est bon pour le physique, bon pour le moral. Bon, peut être pas pour votre porte-feuille au premier achat, mais après dites-vous bien que c’est un investissement!

Moi, c’est vrai, que j’ai ma carotte: le semi-marathon d’avril auquel je me suis inscrite, mais c’est plus que ça.

J’ai envie de le faire pour moi, pour mes gosses (je n’en ai pas encore).

Etre essoufflée après avoir monté trois étages à 32 ans, je ne veux plus de ça.

Je ne veux pas être une championne. Je veux juste être un petit brin de femme qui court pour son bien-être.

D’où cette idée, parce qu’il faut savoir motiver ses troupes!

Pour le running, parce que c’est ce que je fais (ça peut être du vélo, de la marche, la salle de sports…):

1) Créez-vous votre playlist préférée pour votre séance de sports.

2) Dès que vous entendez votre chanson préférée du moment; moi, c’est Love Yourself de Justin Bieber en ce moment (oui, j’ai honte, mais j’adore..), prenez une photo de votre choix: rigolote/belle/touchante, ce que vous voulez mais je voudrai que ce soit spontané, pas réfléchi. Dès que vous entendez votre morceau préféré, vous vous arrêtez, vous regardez autour de vous et vous prenez la photo.

Beaucoup d’entre vous, n’arriverons pas au bout de ce billet car trop long. Alors, je compte sur celles qui me lisent régulièrement et qui je sais me liront jusqu’au bout (elles se reconnaîtront sans souci), pour faire passer le message!

Moi je commence avec une photo d’hier matin pris avec mon téléphone pendant mon footing!

Je tiens à remercier ma moitié qui m’a toujours incité à faire du sports (tu vois, je ne fais pas que ‘cracher sur toi’).

Cette culture du sports, personne ne pourra jamais vous l’enlever! Personne. Jamais.

Bonne journée, Agnès.

2 Réponses à “Petit plaidoyer d’un petit brin de femme à tous les petits brins de femme!”

  1. Marie Kléber 12 janvier 2016 à 12 h 47 min #

    Bon j’avoue que le running j’accroche pas. Mais depuis que j’ai repris le sports 2 fois par semaine en général, je me sens mieux. Ca fait du bien au corps, au moral, ça change les idées. Enfin c’est génial quoi!

  2. petitbrindefemme 12 janvier 2016 à 19 h 54 min #

    Oui Marie, c’est tout à fait ça! Génial! Sentir son corps, se vider la tête! :)

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus