Je pense que 2016 sera une belle année mais…

22 jan

IMG_1256

Je pense que 2016 sera une belle année.

Je veux que 2016 soit une belle année.

2016 est et sera une belle année.

Mais il y a cette petite voix intérieure qui me dit: « Agnès, il va y avoir un truc qui va tout gâcher… ».

Je ne sais pas mais ma vie n’a JAMAIS été un long fleuve tranquille. JAMAIS.

Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours eu à faire face à des ‘épreuves’. Bien entendu, quand on est gamin, ce ne sont pas les mêmes ‘épreuves’ que quand on est adulte mais ça reste quand même des épreuves et cela peut nous traumatiser à vie et laisser des plaies qui ne cicatriseront jamais.

Mais nous faisons tous ce que nous pouvons. Nous gérons comme nous pouvons.

Petite, j’étais grosse… Mais intelligente. Donc toute ma vie, je me suis vue, considérée comme une grosse intello.

Ce que peuvent vous dire les autres ne comptent plus vraiment.

Je sais que je suis devenue une belle jeune femme. J’ai plutôt du succès auprès des hommes. Mêmes mes patients se permettent de me dire que je suis belle. Mais moi je ne l’entends pas. Ou non, je l’entends mais je ne l’intègre pas.

Pour moi, je suis toujours la petite grosse. Mais une grosse intelligente.

Petite, on m’excusait d’être grosse parce que j’étais intelligente et toujours première de la classe.

Je me suis construite ainsi et je le vis plutôt bien maintenant. J’ai fini par m’accepter comme je suis.

Attention, je n’écris pas tout cela pour me faire plaindre. Je vous demanderai de ne pas m’envoyer des messages comme quoi j’ai l’air d’être en souffrance ou que j’ai beaucoup souffert. Je ne veux pas qu’on me plaigne. Toutes ces épreuves de la vie ont fait de moi ce que je suis et je suis fière de ce que je suis maintenant!

Je ne fais que constater ce qu’a été ma vie et j’ai envie de le partager avec vous.

Je ne sais pas trop pourquoi à vrai dire.

Mais j’ai juste envie de partager mon histoire.

Adolescente, on m’interdisait pas mal de trucs et on m’obligeait à faire pas mal de trucs. Je n’avais pas le droit d’aller en soirées, mon père n’avait qu’une peur: qu’on m’engrosse… On m’a obligée de faire du sports en compétition. Je ne supportais pas les compétitions sportives mais mon père y tenait et j’étais obligée de m’y plier… En même temps, mineure, on ne fait pas tout ce qui nous chante…

J’ai aussi eu ma phase anorexique…

Jeune adulte, j’ai entrepris mes études de médecine. Pas tout le temps simple mais bon, c’est comme ça…

A 28 ans, je me fais plaquer par mon premier amour après 9 ans… Je me fais plaquée par texto la veille de mon annif… A la Saint Valentin, il daigne enfin me répondre et m’explique qu’il a une nouvelle nana et qu’au lit c’est fantastique…

J’ai fait une petite dépression…

Après cette rupture, j’ai eu d’autres petits amis. Des types biens mais aussi des connards qui ont bien profité de ma fragilité…

A 31 ans, je me fais kidnappée et séquestrée… Séquestrée pendant 10 heures avant d’être relâchée…

Je fais par la suite mon petit burn-out.

A 32 ans, je pense être enfin stable au niveau sentimental… Je pense. Mais il n’y a aucune certitude dans la vie.

Malgré tout cela, je pense que 2016 et que toutes les années suivantes seront belles. Je veux que cette petite voix intérieure se taise!

Dans un autre billet, je vous parlerai de tous mes projets pour cette nouvelle année. J’en ai plein.

PS: Vous le savez, je déteste les billets longs…

Grosses bises à toutes et à très très vite.

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus