Merci à mon amie la blogosphère!

17 mar

IMG_1031

Il y a une semaine mon voisin m’a demandé: « Mais qu’est-ce qui t’a poussé à avoir un blog? »  C’est au fil de notre conversation que je me suis aventurée à lui dire que j’avais un blog. Bien entendu, il ne sait pas de quel blog il s’agit, et il s’est bien gardé de m’en demander plus. Je dirai par politesse et par pudeur.

Cela m’a beaucoup arrangé, à vrai dire, car mon blog est toujours anonyme… Et le restera encore un moment, je pense.

J’ai une poignée d’amis et de personnes de confiance qui en connaissent l’existence, et cela me convient pour le moment.

Pourquoi rester anonyme? Peut être par ‘respect’ pour mes proches?

Non pas que je trouve que les blogs non anonymes ne soient pas respectueux de leurs proches.

Mais, pour ma part, par exemple, je sais que mon conjoint ne veut pas qu’on sache qui je suis, ni qui il est, et cela je le respecte.

Ce que j’aime dans la blogosphère, c’est qu’on peut dire un peu tout ce qu’on pense. S’épancher, partager, pousser des coups de gueule.

J’aime donner mon avis mais j’aime aussi avoir l’opinion des autres.

N’empêche que les ‘critiques’, des fois ça coince, même si je proclame haut et fort que j’encaisse bien les critiques et que ça m’aide à avancer…

Je me rappelle d’un billet qui avait ‘déchaîné’ les passions parce que je parlais de mes ‘problèmes’, de mon poids, entre autres (ça va, je fais un 38-40… pas de quoi en faire tout un foin…) et de mon conjoint qui était d’accord et qui aurait aimé que je perde du poids… Les commentaires acerbes de certaines blogueuses m’avaient foutu la trouille, la honte… Enfin, je sais pas trop comment définir ce que j’avais ressenti. Un profond malaise, je dirai. Au travers de mon billet, je ne voulais pas qu’on s’apitoie sur moi ni qu’on traite mon conjoint de tous les noms.

Mais c’est difficile par l’écrit uniquement de transmettre ce que l’on veut réellement. Il n’y a pas d’intonation, pas de mimiques, pas de gestes. Il reste une part d’interprétation de tout un chacun qui est incompressible.

Et cela m’a fait peur… Le lendemain j’ai publié un ‘Méaculpa’ et pendant quelque temps, j’ai déserté la blogosphère.

J’écris comme je parle. Je tape à la ligne. Je ne reviens quasiment jamais sur ce que j’ai écrit.

J’écris ce qui me passe par la tête, sans plan, sans construction.

Des fois, du coup, je saute du coq à l’âne, mais bon, c’est ce que j’aime.

C’est un peu comme écrire son journal intime sauf que ce journal intime est lu par d’autres personnes. Des personnes bien réelles derrière l’écran de leurs ordinateurs.

Si si, je vous entends quand je vous lis et je vous vois quand vous lisez mes billets. Des fois c’est drôle, on s’imagine une blogueuse de telle ou telle façon. Et un jour, elle publie une photo et on se dit: « Ah, je ne la voyais pas du tout comme ça! » ou « Ah, je la voyais tout à fait comme ça! ». Je trouve ça drôle.

Des fois, je m’imagine organiser une rencontre avec toutes les blogueuses avec lesquelles, au fil du temps, j’ai développé des ‘affinités’ et avec lesquelles, je pense que je m’entendrai super bien. Vous savez, mieux qu’avec vos copines actuelles que vous voyez tout le temps, mais avec lesquelles, il manque un truc… Vous savez ce petit quelque chose.

Après je me dis, c’est aussi bien comme ça. Que chacune reste derrière son ordinateur. Des fois, cela éviterait bien des déceptions, comme dans la ‘vraie’ vie.

En tout cas, merci à mon amie la blogosphère, et longue vie à toi!

Bises les copines.

A très vite, Agnès.

Une réponse à “Merci à mon amie la blogosphère!”

  1. Escarpins et Marmelade 19 mars 2016 à 9 h 05 min #

    Je te fais un petit coucou et je te remercie de ton abonnement sur HC.
    Je vois les choses de la même manière que toi. J’ai informé très peu de personnes que je tenais un blog. C’est paradoxal. D’un côté, ça ne me dérange pas que des personnes inconnues me lisent, d’un autre, je n’ai aucune envie que mes voisins de palier connaissent mes états d’âme!
    A bientôt!

Laissez une réponse à Escarpins et Marmelade

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus